Petites Cités Comtoises de Caractère
Mardi 26 septembre 2017
20.2°
Scey sur Saône
Cité comtoise
ombre menu
Scey
La commune | Patrimoine

Église Saint Martin


Eglise de Scey sur Saône

L'église St Martin

 

La première pierre fut posée en 1739. La construction du clocher-porche fut entreprise en 1755. Inaugurée et bénie en 1761, elle a coûté 1800 livres or (architecte J .P Gazelot de Besançon). C’est la troisième église construite sur le même lieu.
Elle est dédiée à Saint Martin. La voûte de la grande nef est de plein cintre, celles des petites  nefs en ogive. Les trois nefs sont de même hauteur. La première travée est occupée par une tribune de pierre, la dernière sert de de transept.
Outre les chapelles latérales qui ont conservés leurs autels, retables et ferroneries du XVIIIème siècle, elle comporte 3 autels : un maître autel sous l’invocation de Saint Martin, un autel du Saint Rosaire, et un autel de Saint Claude.

 

Un beau et riche mobilier décore l’église : citons surtout une crucifixion de l’école rhénane du XVIème siècle, les effigies du Christ et de la Vierge (école française du XVIIème), le Rosaire, l’annociation et Ecce Homo de la même époque.
Le sanctuaire de l’église comporte 5 magnifiques tableaux, tous réalisés au XVIIIème siècle : l’Assomption, la présentation au temple, la résurrection, la gloire de Saint Martin et la nativité de la Vierge.

A voir également :

  • La chaire d’époque Louis XV ornée de statuettes en bois doré.
  • La table de communion et la claire voie monumentale de l’entrée (ferroneries du XVIIIème siècles).
  • Saint Martin à cheval (pierre polychrome du XVIème siècle)
  • Les orgues de 1829 par Leroy facteur à Mirecourt.

L'autelL'intérieur de l'église

Le patrimoine religieux

Une imposante collection d’ornements sacerdotaux se trouve dans l’église Saint Martin.

L’âge d’or de la confection de ces chapes et chasubles débute vers 1801 après la signature du concordat (le 15 juillet) et la réouverture des églises mais la majorité des anciens ornements n’a pas survécu à la Révolution. Parmi la collection se trouvent un Dais, de nombreuses chapes et chasubles avec manipules, étole, voile de calice et bourse coordonnés.

Le Dais : Porté par 4 hommes pour les processions de la fête Dieu, il abritait le prêtre portant publiquement la Sainte Ostie dans l’ostensoir. les tentures en drap d'or représentent les motifs de l'ancien et du Nouveau Testament.


ombre bas